Post-doc a Bangalore

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

20 oct.

La malediction d'avoir une fille

On me signale un reportage sur Arte la semaine prochaine :
mardi, 24 octobre 2006 à 20:40
http://www.arte.tv/fr/semaine/244,broadcastingNum=604477,day=4,week=43,year=2006.html
Je ne connais pas le reportage et j'ai peu de chances d'être devant une télévision Francaise mardi prochain, mais j'en profite pour ajouter quelques anecdotes.
Bon, pour résumer, le problème, c'est que si on regarde le nombre de naissance d'hommes et de femmes, le taux de mortalité, qu'on calcule la répartition hommes/femmes, en Inde (et d'autres pays d'Asie), on ne tombe pas sur les mêmes chiffres que la réalité. Où sont donc passé toutes ces filles ?
Alors pour une bonne partie, c'est aussi simple que tragique : avortement, voire infanticide quand on découvre que le bébé est une fille. Ce n'est pas un hasard si la détermination du sexe avant la naissance est interdite ici. Le problème majeur est simplement économique : marier sa fille, ça coûte cher, très cher, et sans famille, on n'existe pas. Donc, la naissance d'une fille, c'est un peu comme une énorme facture qui tombe sur les parents. Après, selon les familles, ajoutez la misogynie, mais même sans ça, la naissance d'une fille est déjà une mauvaise nouvelle. Il parait que dans certains hôpitaux, au lien d'annoncer « garçon » ou « fille », on parle carrément de « positif » ou « négatif ».
Mais un truc que je n'avais pas tellement réalisé, c'est que sans aller jusqu'à l'infanticide, il semble que beaucoup de parents ne s'occupent pas de la même façon d'une fille ou d'un fils, plus ou moins consciemment. Par exemple, quand l'enfant est malade, si c'est une fille, on va plus facilement dire « oh, elle guérira bien toute seule », alors que pour un garçon, on ira plus vite voir le médecin, on aura moins de scrupules à payer un traitement cher, ...
Pour terminer, je vous laisse méditer sur une histoire (vraie) qu'on m'a racontée. C'est l'histoire de deux parents qui apprennent que leur enfant (je ne sais même plus si c'était un fils ou une fille) a une maladie mortelle. Ça s'opère, on en guérit, mais l'opération coûte 50,000 Roupies (ie. un mois de salaire d'ingénieur informaticien, mais plus d'un an de salaire moyen du pays).
Les parents réfléchissent, et décident de ne pas opérer. En d'autres termes, il vaut mieux sacrifier son enfant que d'endetter l'ensemble de la famille pour des années.

27 sep.

Les poubelles à Bangalore

Il y a beaucoup de choses qui sont bien différentes ici et en France, et le système de ramassage des ordures en fait partie ...

Lire la suite


09 juil.

Encore des histoires de salaires...

Petit complément à mes histoires de salaires. On discutait de ça avec mes collègues tout à l'heure. Une fois, je leur avait dit que je trouvais que mon salaire était faible pour mon niveau d'étude, mais déjà bon par rapport à la moyenne Indienne. Ils m'avaient rigolé au nez en me disant que le salaire moyen en Inde était d'environ 400 US$ par mois, et que je gagnais moins que ça. La discussion revenait tout à l'heure sur le sujet, une question étant de savoir si l'Inde était plus ou moins riche que la Chine. Le chiffre de 3000 US$ par an et par personne revient comme salaire moyen, et je fais part de mon étonnement. Moi, les chiffres que j'avait vu, c'était presque 10 fois moins. C'est un peu délicat, je n'ai pas envie d'insulter les indiens en leur disant que leur pays est plus pauvre que ce qu'ils croient. On finit par aller vérifier sur le net, et voilà ce qu'on trouve :
http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_countries_by_GDP_%28PPP%29_per_capita
1 	Luxembourg      69,800 US$
...
20 	France 	        29,316 US$
...
84 	China           7,204 US$
...
122 	India 	        3,344 US$
...
179 	Malawi 	        596 US$
Damned, ils ont raison alors ? En temps que post-doc, je serais en dessous de la moyenne nationale ??? Et au passage, oui, la Chine est devant l'Inde.
Sauf que non, ce classement, c'est en terme de pouvoir d'achat, donc, ça inclue une correction due au fait que la vie en Inde est, par exemple, 5 à 10 fois moins chère qu'en France. Et notez que même comme ça, l'Inde reste très loin derrière la France, prèsque d'un facteur 10.
Bon, et alors, le classement sans réajustement du pouvoir d'achat ? Le voici :
http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_countries_by_GDP_%28nominal%29_per_capita
1 	Luxembourg 	75,130 US$
...
19 	France          33,734 US$
...
110 	China           1,703 US$
...
134 	India           714 US$
...
180 	Myanmar         97 US$
C'est sans surprise, on retombe sur l'ordre de grandeur que j'avais (2,500 Rps/mois et par personne. Je n'ai pas compris toutes les subtilités qui font qu'on trouve des chiffres différents selon si c'est le salaire moyen, le PIB/habitant, ...), et le classement n'a pas tellement changé par contre, les écarts sont plus ou moins artificiellement augmentés, puisque la vie est plus chère dans les pays riches, et vice versa.
En tous cas, ça m'a pas mal supris de voir que mes collègues ne connaissaient pas vraiment l'ordre de grandeur du salaire moyen. Un peu comme si on vous montrait des chiffres avec un salaire moyen de 8 000 € par personne et par mois en France et que vous ne cherchiez pas où est l'erreur.

30 juin.

Questions de salaires (suite)

Réponse et compléments sur le précédant billet a propos de salaires.

Lire la suite


28 juin.

Questions de salaires ...

La fin de l'année arrive et les étudiants de master s'apprêtent à quitter le lab (en fait, « l'équipe de recherche », c'est en gros Gopi, Gupta qui n'est plus étudiant mais qui a un statut à peine mieux, moi, et des étudiants en master).
La plupart ont déjà trouvé du boulot dans des grosses boites. Ah, oui, ici, c'est rare d'enchaîner master et thèse, et au final, la plupart des étudiants finissent dans l'industrie (contrairement à la France où les gens qui font une thèse la font en général pour travailler dans la recherche). L'autre jour, Gopi leur demandait où ils en étaient de ce point de vue là, et la discussion à tourné « salaire ». Alors voilà une petite grille de salaires pour recadrer les choses (rappel : 1 EUR ~ 55 Roupies) :
  • Moi, post-doc, gagne 11,500 Rps par mois,
  • Mes collègues de stage en 2001, bossant dans une petite boite de service de Bangalore, et avec des diplômes moyens, étaient en dessous de 10,000 par mois,
  • Un de ces collègues, par exemple, après avoir progressé un peu, bosse dans une plus grosse boîte, et gagne 33,000 Rps par mois,
  • Un prof avec responsabilités dans un labo (genre Gopi) gagne entre 30,000 et 40,000 par mois
Maintenant, voilà la devinette : combien gagneront en moyenne les étudiants en master avec le boulot qu'ils ont trouvé pour l'année prochaine ?

20 jan.

Quelques infos pratiques

Quelques données sur l'Inde, en vrac :
Monaie : 1 Euro = 52 Roupies. Du temps du franc, c'était 1 Franc = 6 Roupies, et le taux de change correspondait assez précisément à la différence de cout de la vie. C'est à dire qu'un truc qui coûte 10 Roupies ici aurait couté 10 Francs en France à l'époque.
Décallage horaire : Je suis 4h30 en avance sur la France en hivers, et 3h30 en été. C'est à dire que quand il est midi ici, il n'est que 7h30 chez vous.
Langues officielles : L'Hindi et l'Anglais au niveau nationnal, mais aussi les langues des différents états : assamais, bengalais, bodo, dogri, gujarati, kannada, kashmiri, konkani, maithili, malayalam, manipur, marathi, népali, oriya, punjabi, sanskrit, santali, sindhi, tamoul, télougou, ourdou.
A propos de Bangalore :
  • Population : 6,5 millions d'habitants.
  • Altitude : 920 metres
  • Environ 30% des emplois en technologies de l'information de l'Inde
  • Pleins d'autres informations ici : http://en.wikipedia.org/wiki/Bangalore

Valid XHTML 1.1!